CleanArtPlanet
vagues

Exposition :

Pavillon de l'eau

2012

CleanArtPlanet

Exposition au pavillon de l'eau

pointeur
Où ?

77 Avenue de Versailles,

75016 Paris, France

A la demande du Pavillon de l’eau de Paris, Clean Art Planet a investi le Pavillon de l’Eau sur 2 étages pour exposer en grand, des formats inédits et donne ainsi à voir, pour la première fois, les déchets de la Mer non plus dans leur unicité mais entrants dans des compositions évocatrices.

Par exemple, s’étale sur 4 m de long une vue d’une sky line d’une mégalopole évoquant New York dont chaque building est constitué par un emballage plastique d’un liquide qui est représenté en taille réelle. Ces objets repêchés, avec leur reflet, témoigne que nos produits de consommation, par la logique des bassins versants, finissent dans la Mer.

Une autre composition est un panoramique sur 3m de longueur montrant la splendeur d’une espace infini parsemé de planètes colorées. En s’approchant, on démasque tous ces astres comme autant de capsules, bouchons, ou ronds de matières plastiques qui envahissent à l’infini nos océans.

Un dernier exemple consiste à troubler la vision du spectateur en accumulant, comme une collection de papillon le ferait, une multitude de tong, représentée sous forme de paires. Ces formes parfaitement symétriques aux couleurs uniques trahissent une vision anthropomorphique ou subjective de nos actes comme de nos pollutions. En effet, la forme unique façonnée par l’érosion est bien le souvenir d’une tong perdue, mais en aucun cas la paire ne pourra être reconstituée. Pour une tong de retrouvée, une de perdue définitivement.

Les légendes et textes qui ont accompagné cet événement interpellaient également par leur sarcasme, leur ironie, leur humour noir assumé.

Durant les grandes vacances d’été 2012, « Ta Mer en Tong » a permis également d’organiser des WorkShop en parallèle à l’exposition où les artistes fondateurs de Clean Art Planet ont accompagné et encouragé les enfants pour qu’ils fabriquent eux-mêmes des compositions à partir de déchets de la Mer mis à leur disposition.

Le projet a été retenu mais au moment de le concrétiser, une coupe budgétaire de toute dernière minute a affecté sa réalisation. La proposition artistique n’étant jamais essentielle aux yeux des décideurs, c’est l’art qui s’effacera devant le productivisme agricole français en représentation, comme traditionnellement. Pourtant l’urgence de changer de paradigme à propos de notre système mondial d’alimentation est le message qu’il faudrait retenir. Comme lorsqu’on jette un emballage dans la nature, on abandonne encore trop facilement l’idée du développement durable ou de la conscience écologique, qui demeurent foncièrement attachées au produits que nous mangeons. L’universalité du message de Clean Art Planet a raté une chance de s’exposer au plus grand nombre. C’est dommage. Mais cela démontre bien que l’art est un combat.

Nos réalisations

Suivant

vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet
vagues vagues CleanArtPlanet

Précédent

CleanArtPlanet

Autres evenements & expositions

CleanArtPlanet

Festiventu Calvi

2010-2013

bbVague